Les Roms

Peu de Roms se sont installés au Polygone. De 1975 à 1985, l’aire d’accueil a vu le passage de nombreux Roms d’Europe centrale, essentiellement de Hongrie. Par la suite, quelques unions mixtes entre Manouches français et Roms allemands ou roumains ont été réalisées. Les Roms français sont présents sur d’autres quartiers de Strasbourg (Port du Rhin) ou au nord de l’agglomération. L’immigration récente concerne surtout les Roms roumains et bulgares.